Blog RH | 22 mai 2020

#Covid19 Covid-19 : Vers de nouvelles habitudes de travail ?

#Covid19 Covid-19 : Vers de nouvelles habitudes de travail ?

Aussi imprévue que brutale, la crise du Covid-19 change profondément les habitudes des entreprises et leurs collaborateurs. Si le digital s’est avéré indispensable pour surmonter la crise jusqu’à présent avec la mise en place massive du télétravail, d’autres transformations pourraient avoir lieu impliquant de nouvelles habitudes de travail mais aussi des nouveaux métiers.

Adaptation, devenu maitre mot des entreprises

Le 17 mars 2020 a sonné pour des millions de salariés en France comme le coup d’envoi d’une nouvelle façon de vivre et de travailler. Pour beaucoup de ceux qui ont été contraints de télétravailler et qui le pouvaient et surtout pour les entreprises, il a fallu s’adapter dans un labs de temps très court.

Les entreprises ont dû ainsi instaurer un certain nombre de règles pour garantir un travail à domicile optimal à l’ensemble des équipes comme par exemple, la sécurisation des données, ou encore la gestion des flux de connexions pour éviter des saturations de réseau.

L’entreprise a dû ainsi continuer à vivre malgré le confinement. Elle a mis à la disposition des collaborateurs des outils digitaux pour garantir la continuité des interactions entre les équipes et la hiérarchie. Les plateformes permettant de communiquer à distance ou encore les outils de suivi et de planifications des tâches assurent encore aujourd’hui une bonne organisation au sein des entreprises.

Le digital, sauveur des entreprises

Largement plébiscitées auparavant, les compétences dans le digital deviennent aujourd’hui indispensables et de nouveaux « soft skills » apparaissent avec la crise du covid-19. La capacité à s’adapter, à travailler à distance ou encore à manager ou convaincre via un écran plutôt que dans une salle de réunion ou de conférence sont désormais des atouts indéniables. Tant que l’écran sera la nouvelle norme d’interaction sociale, les entreprises vont devoir se réinventer dans leurs pratiques de communication.

La crise sanitaire modifie les comportements des utilisateurs. La forte montée des volumes de connexion, la croissance des achats en ligne qui s’accélère, la montée en puissance des plateformes de communication et du monde virtuel bouleversent les habitudes de consommation, et conduisent à de nouveaux métiers.

À commencer par les spécialistes de la data, déjà très sollicités avant la crise, la demande va forcément exploser du côté des marques et des grandes enseignes. Le besoin d’automatiser certaines tâches se fait également de plus en plus pressant. Que ce soit en matière de gestion de la paie, de recrutement ou encore en comptabilité ..etc.
La robotisation devrait également connaitre un vrai boom tout comme l’utilisation de l’intelligence artificielle

La révolution numérique : Saison 3 ?

Bien que le secteur du numérique n’ait pas attendu la situation actuelle pour se professionnaliser, le covid-19 peut provoquer une nouvelle phase de sa révolution.
On ne parle pas forcément de nouveaux métiers mais plutôt de volume de ceux déjà existants. La maladie aura eu raison de tout, sauf du digital, le renforçant indéniablement.

L’autre point à prendre en compte pour les entreprises vient des nouvelles habitudes de vie liées au confinement. Ces dernières peuvent se répéter et une journée « métro-boulot-dodo » traditionnelle risque de ne plus être la norme.
Le travail en confinement implique une souplesse d’horaires plus importante et la liberté de faire son propre emploi du temps en fonction de ses obligations privées

Changement des habitudes et des mentalités à prévoir

Avec le Covid-19, du côté des entreprises, le cloud computing devient la nouvelle architecture à mettre en place. Les collaborateurs vont désormais chercher leurs données stockées dans des serveurs externes, et ce, à tout moment. Il s’agit aussi de mettre en place les outils adéquats et indispensables à chacun pour garantir la continuité des missions en cours.

Sans oublier les Ressources Humaines qui ont là encore un rôle majeur à jouer. L’absence de contact physique pendant les fortes périodes de télétravail peut engendrer chez les collaborateurs des comportements différents. Aujourd’hui, le phénomène de l’hyperconnectivité touche près d’un quart des salariés français et ce chiffre risque bien de fortement augmenter. Le manque de présence physique peut entrainer une multiplication de réunions et de suivis pas forcément nécessaires. Pour les RH il devient primordial de préserver le droit à la déconnexion des collaborateurs et de maintenir un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Au contraire, un autre comportement, celui du télétravailleur se sentant délaissé et ayant du mal à s’organiser peut naitre. La nécessité d’aménager les horaires peut notamment être la cause de ce phénomène. C’est alors à l’entreprise d’accompagner le collaborateur dans l’organisation de son travail en faisant preuve d’une certaine flexibilité.

Les dernières études sont formelles, la consommation via le e-commerce a été multipliée par deux pendant la crise du covid-19. Une tendance qui pourrait perdurer malgré le déconfinement et une éventuelle fin de crise sanitaire. Les entreprises en ont bien conscience. Elles vont devoir anticiper un accroissement en volume des équipes d’exploitation et former l’ensemble des collaborateurs aux techniques de ventes e-commerce. Les compétences digitales de demain devront être en symbiose avec les réflexions services et produits en amont et non plus simplement être considérées comme support.

Le monde change et à une vitesse que l’on a parfois du mal à suivre. Il nous faut donc repenser nos modes de vie, et le travail en fait partie intégrante. Il s’agit de s’adapter pour peut-être répondre à d’autres défis majeurs qui nous attendent.

 

A propos de Talentia Software

Talentia Software est un des principaux éditeurs internationaux de solutions de digitalisation des fonctions RH et finance pour les ETI. Talentia développe des solutions de gestion de la Performance Financière (comptabilité, consolidation, reporting et élaboration budgétaire) et des RH (paie-RH, gestion des talents, gestion administrative des collaborateurs). Les solutions de Talentia sont complètes, intégrées et adaptées à la complexité spécifique que doivent gérer les ETI. Talentia Software est un groupe français qui dispose d’une forte présence en Europe du Sud notamment en Italie, Iberia, Grèce. Suite à l’acquisition d’Addedo en 2018, Talentia est désormais également présent en Suisse, Allemagne et North America. Plus de 3600 entreprises utilisent d’ores et déjà les solutions Talentia pour simplifier la gestion de leur complexité financière et RH. En 2018, le groupe a réalisé 70 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 450 collaborateurs.
Plus d’informations : https://www.talentia-software.fr/contact/