Blog Finance COVID19 | 7 mai 2020

#Covid19 Comment simplifier votre clôture et consolidation financière ?

Comment simplifier votre clôture et consolidation financière ?

Face à la crise actuelle du Covid-19, un grand nombre de DAF se retrouvent en première ligne pour gérer la trésorerie, faire des prévisionnels sur 2020 et 2021, suivre les différentes réglementations misent en place au compte-goutte ou encore gérer la clôture et la consolidation des comptes à venir.

Alors que le monde du travail évolue de plus en plus vite et les crises se multiplient, les Directions Financières se retrouvent confrontées à une complexité de plus en plus grande et multidimensionnelle et ont un besoin d’adaptation toujours plus rapide.
Cette complexité en constante augmentations comprend plusieurs enjeux.

1) Organisationnels : Organisations multi-sites, multi-métiers, multi-activités, décentralisées etc…
2) Transformation : Expérience collaborateurs, hyper-croissance, digitalisation de l’entreprise, contraintes réglementaires.
3) Enjeux SI : Fragmentation des Systèmes Informatiques et des sources de données, obsolescence des solutions.
4) Stratégiques : Relations investisseurs, croissances externes, internationalisation, prédictabilité et pilotage fiable.

Des processus comptables fastidieux, répétitifs et coûteux

Les processus comptables sont incontournables dans les directions financières mais restent toutefois encore faiblement automatisés. Ces processus imposent une forte pression aux directions financières pour plusieurs raisons.

  • L’obligation de dématérialiser les factures
  • La complication de traiter les différents formats liés aux factures entrantes
  • La révision comptable
  • La consolidation et clôture (factures non reçues, rapprochement)
  • La gestion des doublons
  • L’optimisation des délais imposés par la Loi de finance

L’ensemble de ces processus métiers indispensables sont facilement simplifiables et automatisables. Selon une étude menée en partenariat avec Markess, les 3 priorités pour les Directions Financières en 2020 sont l’automatisation des tâches à faible valeur ajoutée 81%, l’optimisation et la simplification des processus 72% et le pilotage de la performance 65%. L’ensemble de ces priorités ont pour objectif de garantir la pérennité financière de l’entreprise et de s’affranchir de tâches chronophages et fastidieuses.

La digitalisation financière

Les enjeux exprimés par les décideurs interrogés en matière de digitalisation de la fonction financière se positionnent donc en premier lieu autour d’une démarche d’amélioration et d’efficience de la fonction :

• Automatiser certaines tâches à faible valeur ajoutée (pour 81% des décideurs);
• Optimiser, simplifier les processus (72%);
• Gagner en efficacité (63%);
• Améliorer la productivité (53%);

La digitalisation de la facturation

La digitalisation de la facturation est un sujet en forte croissance qui vient répondre à des enjeux d’efficacité :

  • Consolidation et standardisation des processus
  • Efficience opérationnelle et gains de productivité
  • Accélération des règlements et optimisation du BFR
  • Fluidification du parcours client

La facturation électronique reste toutefois couverte par un contexte légal. Depuis le 1er janvier 2017, les entreprises doivent envoyer leurs factures aux établissements publics au format électronique (ChorusPro) selon un calendrier précis. La facturation électronique implique l’utilisation d’un système permettant de garantir l’authenticité de la facture, sa bonne lisibilité et l’intégrité de son contenu. Toutes les entreprises doivent accepter la réception des factures au format électronique. Enfin, l’article 56 de la loi de finances 2020 prévoit une obligation progressive de la facturation électronique entre 2023 et 2025.
De nombreux outils utilisés actuellement sont obsolescents, ce qui déclenche de nombreux projets de modernisation. Le processus de facturation est transversal, allant du commerce, à la production en passant par la comptabilité et le recouvrement, et nécessite une approche collaborative.
La digitalisation du processus Order-to-Cash (O2C) est une première étape. De nouvelles applications intégrant du Machine Learning permettent désormais d’apporter des fonctionnalités prédictives utiles au recouvrement et au risque clients.

Les bénéfices de la dématérialisation

Malgré quelques contraintes réglementaires, les bénéfices de la dématérialisation restent multiples et rapides :
 Réduction de la complexité de traitement (entre 22 et 35 jours en moyenne)
 Réduction des coûts (économie de papier et d’archivage)
 Accélération du délai de traitement administratif
 Réduction des risques de fraude
 Délais de paiement plus courts
 Meilleure automatisation des enregistrements comptables

Yooz et Talentia un partenariat fort et éprouvé

 Une offre financière complète et performante qui permet de répondre à l’intégralité des enjeux et des missions du DAF augmenté, en toute simplicité.
 Un service SaaS de gestion comptable et financière et de dématérialisation et traitement automatisé des factures fournisseurs.
 L’alliance de deux solutions parfaitement intégrées.
 Une approche complète de gestion comptable et financière adaptée aux ETI complexes
 Une forte interopérabilité et de belles références communes
Une approche innovante de la dématérialisation des achats et des factures.

Talentia Financial Suite, une plateforme unique et évolutive

Dans ce contexte de complexité grandissante de la Finance, Talentia propose aux ETI sa suite Finance, Talentia Financial Suite, complète et intégrée fournissant l’ensemble des briques essentielles à l’optimisation des processus finance : Consolidation et Clôture, Gestion financière et Pilotage de la performance.

Talentia Financial Suite

 

Retrouvez l’intégralité de notre Webinar en partenariat avec Yooz « Comment simplifier vos processus comptables ? »