Communiqués de Presse | 28 février 2019

Étude Harris Interactive pour Talentia Software

CP_Etude-Harris-Interactive-pour-Talentia_2

Les salariés déclarent qu’ils seraient plus performants si leurs outils informatiques prenaient en compte la mobilité et le collaboratif.

 

Quel regard les professionnels portent-ils sur les logiciels de gestion RH et finance utilisés au sein de leur entreprise ? Quelles améliorations souhaitent-ils en priorité dans ce domaine ?
C’est le sujet de l’étude lancée par Harris Interactive pour Talentia Software auprès de 2 619 salariés d’entreprise interrogés en ligne du 21 décembre 2018 au 17 janvier 2019.

84 % des salariés pensent que les systèmes d’information gagneraient en performance s’ils étaient mieux adaptés à la mobilité grandissante des collaborateurs et disposaient de fonctionnalités plus collaboratives.

A l’heure où innovation technologique et productivité riment avec bien être et flexibilité au travail, il ressort que plus d’un tiers des salariés se déclare insatisfait des logiciels RH et finance mis à leur disposition.

Ainsi 4 salariés sur 5 interrogés pensent que l’amélioration des systèmes d’information, via le collaboratif et la mobilité, est le facteur qui pourrait réellement jouer sur l’optimisation de leur performance et ce notamment pour ceux travaillant dans les RH (90%).

Télétravail, nomadisme, nouveaux usages, le salarié doit pourvoir être connecté à ses systèmes en tout lieu et à tout moment et ce de manière intuitive et collaborative pour un partage instantané des informations. Si l’étude Harris Interactive révèle un manque de modernité des solutions utilisées : plus de la moitié (64%) du panel juge que les outils ne sont pas à la pointe de l’innovation, il n’en demeure pas moins qu’une majorité des personnes interrogées considèrent qu’ils sont adaptés à leur métier (71%), aux spécificités de leur entreprise (70%) et aux spécificités de leur secteur (67%). A noter que les fonctions administratives et financières portent un regard systématiquement plus positif avec respectivement 76%, 74% et 73% de satisfaction.

Dans le détail, les priorités d’amélioration en matière de logiciels pour les salariés des ressources humaines portent sur la gestion des carrières, de la formation et de la stratégie des rémunérations. Ils se montrent en effet plutôt critiques à l’égard de leurs outils actuels concernant ces trois domaines (41 %, 36% et 34 % d’insatisfaits). Ceux du secteur administratif et financier, quant à eux, émettent des doutes avant tout en ce qui concerne les fonctions d’élaboration budgétaire (61%), mais ils sont plutôt satisfaits concernant les domaines de la sécurisation et de la publication des comptes (57 %).